Actions menées

Stimuler la coopération et l’expérimentation, créatrices de richesses humaines sur notre territoire
  • … en faveur du territoire

    La Casbah Boutaric

    Fête populaire organisée avec les habitants au pied de l’immeuble
    La fête populaire Casbah Boutaric a été créée en 2007, dans le cadre du festival « Grésilles en Fêtes » et à l’occasion de « Made in Maroc », événement développé alors par Zutique Productions. 
    Une  programmation artistique exigeante était proposée au pied de l’immeuble Boutaric chaque début d’été : spectacles, expositions, rencontres artistiques, restitution d’ateliers de pratiques artistiques... La Casbah Boutaric a également été l’occasion d’associer une dizaine d’habitants de l’immeuble Boutaric et des associations locales à son organisation (réunions de préparations, participation à la programmation, embauches, bénévolat…). Moment culturel, convivial et familial, la fête a rassemblé un public de tous les âges, voisins, du quartier ou de Dijon, et ce jusqu’en 2013.
    Toute l’effervescence de la dernière casbah en vidéo :

     

    Collectif Grésilles Culture

    Le Collectif Grésilles Culture a été créé en 2007 à l’initiative de Zutique Productions, la MJC et le Centre social des Grésilles, suite au constat d’un manque de concertation entre les différentes structures et partenaires du quartier en dehors des festivals. L’idée initiale était d’associer les acteurs culturels et socio-culturels afin de créer des liens entre eux et transmettre les informations.
    Aujourd’hui le collectif s’est structuré autour d’un objectif commun : « créer du lien social sur le quartier des Grésilles par la mise en place d’actions culturelles cohérentes ».

    Depuis 2010, le Collectif organise les « Rendez-vous des Grésilles », événements de proximité proposés autour de la culture, du sport, des rencontres, des arts, de la cuisine, du multimédia. L’objectif de ces événements est de rassembler les différents publics des structures représentées et d’informer au mieux les habitants des Grésilles sur les propositions du quartier et de Dijon.
    Depuis 2012, une commission de programmation de spectacles au théâtre des Grésilles s’est organisée afin d’impliquer les habitants et de favoriser la participation dans la définition et la mise en œuvre de l’offre culturelle du quartier. La commission œuvre à proposer une programmation artistique et culturelle populaire, partagée, lisible et accessible à tous au théâtre des Grésilles. Elle permet également de légitimer l’action du collectif.

    L’actu du collectif à suivre sur facebook.

     

    Réenchantez l’Esplanade Boutaric

    Le plus emblématique des projets participatifs menés par les acteurs de La Coursive Boutaric, habitants et entreprises membres est le projet de « réenchantement » de l’esplanade Boutaric. 
    Cette esplanade de 5 000 m² attenante à l’immeuble, devenue au fil des années un terrain vague, a fait l’objet d’un réaménagement mêlant paysage et design, et autour duquel se sont réunis des habitants du quartier, des entreprises du pôle et un artiste plasticien. Après 2 années de réflexions, de réunions... le projet a abouti à la construction de 29 bacs à potager, de plusieurs tables de pique-nique, de modules de jeux, d’un récupérateur d’eau, d’un hôtel à insectes... et à la création d’une association d’habitants, « Au jardin des voisins », dédiée à la gestion de l’esplanade réinventée et des animations qui s’y déroulent.

     

  • … en faveur du secteur

    Observatoire de l’entrepreneuriat culturel
    et créatif en Côte-d’Or

    En lien avec les structures locales d’accompagnement et des experts nationaux, La Coursive Boutaric mène un travail de veille et d’analyse du secteur de l’entrepreneuriat culturel en Côte-d'Or.
    Une première étude des structures culturelles et créatives du Grand Dijon a été menée en 2013, conjointement par La Coursive Boutaric et le cabinet OPALE. Un travail de repérage a permis d’identifier 32 structures évoluant dans ce secteur. Chacune d’elles a complété un questionnaire à l’occasion d’un entretien individuel mené par la Coursive Boutaric. Cette étude a mis en lumière la pluralité des profils rencontrés sur le territoire du grand Dijon tant sur le plan du domaine d’activité que de la structuration juridique. 
    À terme, ce travail de veille, d’étude et d’observation a pour finalité de proposer un espace-ressource unique offrant un accompagnement complet aux structures et porteurs de projets souhaitant se développer et faire face aux mutations du secteur.
    À lire bientôt : Étude des structures culturelles et créatives du Grand Dijon, Coursive Boutaric-Opale, 2013 

     

    Les formations-actions

    Depuis 2012 La Coursive Boutaric met en œuvre des temps de formation-action et des séminaires à destination des entreprises culturelles du territoire, et en particulier de ses membres. La formation des salariés est en effet un axe primordial dans le développement du projet des structures et dans l’anticipation des mutations du secteur. 
    Ces temps de formation s’attachent à la construction de compétences via le traitement de projets réels. Elles permettent en outre une meilleure inter-connaissance entre les salariés des entreprises membres et des premières expériences de  travail collectif. 
    Les formations menées depuis deux ans :
    - juin 2012 : La coopération : Identité, gouvernance et développement économique, en partenariat avec Opale ;
    - octobre-novembre 2012 : Évaluation financière des projets culturels et créatifs, en partenariat avec l’Agecif ;
    - avril 2013 : Maîtrise des outils de gestion, en partenariat avec l’Agecif.

     

    Dynamiques pour l’entrepreneuriat culturel

    En lien avec sa mission d’observatoire de l’entrepreneuriat culturel et créatif, la Coursive Boutaric s’attache à défricher les voies possibles de développement des entreprises, et notamment celle de l’Europe et la Culture. 
    La Coursive a construit, en partenariat avec le lab, un parcours sur les mécanismes et dispositifs européens pouvant être mobilisés au bénéfice de projets culturels. Deux journées d'information sont ainsi proposées en 2014 :
    - 5 mai : Europe créative, de la théorie à la pratique (en partenariat avec le Relais Culture Europe et BFCE - Bourgogne Franche-Comté Europe).
    - 24 novembre : FSE, Erasmus +, Horizon 2020... : quelles aides pour quels projets ? 

  • … pour la capitalisation de l’expérience vivante

    Rencontres nationales « Démarches artistiques et Régénérations urbaines »

    « Comment faire pour que la culture prenne sens dans la vie quotidienne des gens ? »
    De nombreuses expériences et projets artistiques interrogent les processus d’aménagement de la Cité. Elles instaurent des modes de production participatifs avec la population pour que cette dernière devienne acteur de la transformation du territoire. Les Rencontres Nationales de Dijon, élaborées conjointement par Zutique Productions, ARTfactories/Autre(s)pARTs, l’OPAC de Dijon et la mission Nouveau Territoires de l’Art (NTA) de l’Institut des Villes, ont témoigné de cette capacité de l’art à éclairer les problématiques urbaines et sociales. D’où la nécessité de faire circuler le plus largement possible ces expériences. Non pas pour les reproduire à l’identique, mais pour s’en inspirer, les prolonger.
    À lire : Acte des rencontres nationales « Démarches artistiques et Régénérations urbaines », Frédéric Kahn pour Zutique Productions, ARTfactories/Autre(s)pARTs et l’OPAC de Dijon, 2009

     

    Partenariats avec les universités et grandes écoles, en France et à l’étranger

    La Coursive Boutaric est partenaire du pôle MECIC (Management des Entreprises Culturelles et Créatives) constituée au sein du CEREN (Centre de Recherche sur l’Entreprise), le laboratoire de recherches du groupe ESC Dijon Bourgogne. Cette équipe associe des chercheurs issus de l’ESC, de l’université Paris Sorbonne et de l’University Business School d’Oxford Brookes à des partenaires institutionnels du secteur culturel, ainsi que des étudiants de la spécialisation Culture et industries créatives. Les thématiques de travail sont notamment : approche systémique de la contextualisation de la musique et de la culture, soutenabilité des entreprises culturelles, gastronomie et imaginaire du goût, culture de masse et droit de la propriété intellectuelle, gestion de la culture et dynamique territoriale.

     

    Les études initiées par le Labo de l'ESS

    Le Labo de l’ESS est un think tank ayant pour objectif de faire connaître et reconnaître l’économie sociale et solidaire à travers des échanges, des réflexions et des actions. Il a notamment initié toute la démarche nationale de promotion et d’identification des initiatives de pôles de coopération sur le territoire. C'est son action de lobbying qui a permis la reconnaissance de ces expérimentations au niveau gouvernemental, et a déclenché l’appel à projets pour le développement des Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE). 
    Dans le cadre de cette démarche nationale, un important travail de recherche est mené afin de mieux connaître et comprendre ces pôles. Le projet de La Coursive Boutaric a été retenu comme l’un des pôles témoins pour faire l’objet de différentes études menées sur l’année 2013 :
    - Les rôles des collectivités territoriales dans les dynamiques de PTCE, L’Atelier coopératif/Réseau des collectivités territoriales pour l’économie solidaire (RTES), 2014. L’exemple de la Coursive Boutaric illustre dans cette étude le type d'initiative ayant un impact fort sur les territoires. La restitution des résultats de cette étude aura également été l'occasion pour la Coursive de présenter le projet ;
    - PTCE. Filières, territoires et dynamiques économiques, France Active. 

    Enfin, la récente publication du Labo de l’ESS consacrée aux PTCE, dont la Coursive Boutaric, permet d’acter la reconnaissance législative des PTCE par la loi relative à l’économie sociale et solidaire votée en juillet 2014, et donc le soutien politique national alloué à ces initiatives. 
    À lire : Les pôles territoriaux de coopération économique, Les publications du Labo de l’ESS, 2014

     

    Une expérience repérée par Profession Banlieue

    Profession Banlieue est un centre de ressources destiné aux professionnels de la politique de la ville de Seine-Saint-Denis dont une des missions est de relayer les expériences innovantes dans l’ensemble de ce champ. Profession Banlieue a consacré, dans son cahier La culture au cœur du développement, une fiche-expérience à la Coursive Boutaric qui retrace l'historique du projet et développe les axes intéressants dans un principe d'échange de savoir-faire.
    Ainsi la fiche met en lumière une des dynamiques importantes du projet : la « pédagogie de la mise en situation. La Coursive se questionne régulièrement afin d’inventer et d’expérimenter de nouveaux modèles économiques, de nouvelles manière de faire et de nouveaux moyens d’interagir avec les habitants et le territoire des Grésilles ». 
    À lire : « Un pôle de coopération culturel au cœur d’un quartier d’habitat social », La culture au cœur du développement, Profession Banlieue, 2014 

     

    Consolider la dimension économique des territoires en rénovation urbaine

    C'est le titre du guide pratique édité par l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) et dans lequel la Coursive Boutaric figure au titre d'acteur de l'économie sociale et solidaire. 
    L’Anru anime le Programme national de rénovation urbaine et a conçu ce guide à l’attention des porteurs de projets. Parce que ce sont les pouvoirs publics qui doivent impulser une dynamique dans les territoires mais que ce sont les initiatives privées qui font le développement de ces mêmes territoires,  ce guide est riche d’informations mais surtout d’inspiration. Ainsi, l’exemple du projet de la Coursive Boutaric entend montrer que c’est par la coopération, qu’un réseau d’entreprises implanté dans un quartier en rénovation urbaine renforce son développement économique, d’une part, et, participe à l’amélioration du cadre de vie et favorise le lien social, d’autre part.
    Des bonnes pratiques à découvrir dans Consolider la dimension économique des territoires en rénovation urbaine, Anru, 2013